RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Pour Overbeek, les anti-pesticides sont en croisade

LVA ,

Christian Overbeek

Le président des Producteurs de grains (PGQ) et ancien président du Centre de recherche sur les grains (CEROM) estime que plusieurs organisations et personnalités sont en croisade contre les pesticides alors qu’aucun danger ne menace les consommateurs dans l’utilisation qui s’en fait au Canada, selon ce qu’il a confié à La Presse canadienne.

 « Ça part en croisade, ça dit toutes sortes de choses, ça peut se montrer sympathique, mais c'est pas mal plus intelligent de se montrer sympathique quand on propage de la vraie nouvelle, pas de la fausse nouvelle », a déclaré Christian Overbeek, sans visé nominativement Louis Robert, cet agronome congédié du MAPAQ, présent sur toutes les tribunes médiatiques depuis des mois pour mettre en cause le CEROM et les potentielles ingérences des compagnies privées dans les recherches.

Pour Overbeek personne au CEROM ni lui, ni le conseil d’administration, ni le directeur général n’ont subi de pression !

 « Il n'y a jamais eu personne de l'industrie privée qui a appelé le directeur général ou un membre du conseil d'administration pour dire : "Tel projet recherche, tu t'arranges pour qu'il ne soit pas publié. " » a-t -il confié à La Presse canadienne.

Overbeek fier du travail accompli

Christian Overbeek comme il l’avait déjà confié à LVATV se dit fier du travail accompli au CEROM et reconnait que les derniers mois n’ont pas été faciles pour sa réputation, mais il dit poursuivre son implication dans le monde agricole à la tête des Producteurs de grains du Québec (PGQ).

 « Les consommateurs québécois se doivent d'avoir pleinement confiance, il n'y a aucune inquiétude à avoir. Quand on se compare, on a d'aucune façon à être gêné par rapport à ce qui se fait ailleurs. » conclut-il.