RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Les producteurs de grains de l’Ontario (GFO) font leurs demandes en vue des élections fédérales

LVA ,

Markus Haerle

Selon RealAgriculture News, Grain Farmers of Ontario demande aux partis politiques fédéraux de prendre en compte les défis des marchés nationaux et internationaux avant les élections de l'automne.

 «Il est temps que le gouvernement reconnaisse non seulement à quel point l'agriculture est vitale pour le Canada, mais aussi à quel point la production céréalière a été négligée en matière d'aide fédérale», a déclaré Markus Haerle, président de GFO selon ce que rapporte RealAgriculture.

«Le gouvernement américain vient d’annoncer un allégement supplémentaire de 16 milliards de dollars pour les agriculteurs (en plus des 9 milliards de dollars pour 2018). Il est clair qu’ils comprennent que les agriculteurs sont pénalisés de manière disproportionnée pour la guerre commerciale, par rapport à d’autres industries, et qu’ils prennent des mesures pour s’occuper de cette affaire. Nous attendons la même reconnaissance et le même soutien de la part de notre gouvernement. »

RealAgriculture publie ensuite la liste soumise par Grain Farmers of Ontario aux candidats fédéraux :

• Un fonds de guerre du commerce pour aider les agriculteurs des secteurs non soumis à la gestion de l'offre

• Un fonds de guerre du commerce pour les producteurs de céréales et d’oléagineux qui souffrent de conflits commerciaux mondiaux et de la concurrence avec les agriculteurs américains et canadiens à gestion de l’offre qui bénéficient de renflouements gouvernementaux

• Mise en œuvre d'un programme de gestion des risques de l'entreprise à long terme qui protège les producteurs de céréales de l'Ontario des fluctuations de prix indépendantes de leur volonté

• Défense des marchés existants et recherche de nouveaux marchés pour les céréales et les oléagineux

• Normaliser les relations avec la Chine

• Défendre et investir sur les marchés nationaux de la transformation et des céréales

• rechercher activement de nouveaux accords commerciaux et les ratifier, notamment CUSMA;

• Poursuite de l’élimination des tarifs dommageables, y compris des tarifs pour l’acier et l’aluminium

• Des mesures pour faire changer les choses

• Éliminer la taxe sur le carbone et mettre en œuvre une norme sur les carburants propres qui reconnaît la contribution de l’éthanol de maïs et du biodiesel de soja produits dans le pays comme solutions de remplacement à faible émission de carbone.

«Les producteurs de céréales de l'Ontario représentent 28 000 producteurs d'orge, de maïs, d'avoine, de soja et de blé. L'agriculture céréalière en Ontario génère environ 40 000 emplois et génère une production économique d'au moins 9 milliards de dollars par an, a déclaré le groupe de producteurs.» précise RealAgriculture.